Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Cheignieu-la-Balme, le blog d'un Cheignieulat de coeur.

Cheignieu-la-Balme, le blog d'un Cheignieulat de coeur.

Promouvoir le village de Cheignieu-la-Balme, la région du Bugey et le département de l'Ain. Je dédie ce site à mon épouse Sandrine et à mes enfants Alexis et Romain.


Le Furans coule à Cheignieu

Publié par cheignieulat avant tout

Catégories : #Cheignieu la balme

Le Furans naît au nord de la localité de la Burbanche et emprunte la direction du sud-est par la Cluse des Hôpitaux. Il traverse les villages de Rossillon, Cheignieu la Balme, Pugieu et Chazey-bons, contourne la ville de Belley par l'est puis se jette dans le Rhône.

Le bassin versant du Furans est de 165 km2. Le linéaire est de 32 km. Ses principaux affluents sont l'Arène et l'Armaille. Les principaux enjeux sont : Les inondations et l'étiage, la qualité de l'eau, la morphologie et la biologie.

Les deux sources de pollution sont la décharge des errupts (fermée depuis le 1er novembre 2008) et la zone de la Pélissière à Belley.

Un syndicat a été créé en 1961 pour aménager et entretenir le Furans. 10 communes y adhérent : La Burbanche, Rossillon, Cheignieu-la-Balme, Pugieu, Virieu-le-Grand, Chazey-bons, Andert-Condon, Belley, Brens et Arbignieu.

Par décret du 13 mai 1966, la section domaniale entre le pont d'Andert et la confluence avec le Rhône lui a été concédée.

 

Le Furans est une rivière abondante comme l'ensemble des cours d'eau du massif du Jura. Son débit a été observé sur une période de 25 ans, à Arbignieu, localité du département de l'Ain située à peu de distance de son débouché dans le Rhône (ref1: et2 ).

Le bassin versant de la rivière est de 165 km2. Le module de la rivière à Arbignieu est de 3,85 m3/s.

Le Furans présente des fluctuations saisonnières de débit assez fortes, avec des hautes eaux d'hiver-printemps, de janvier à mai inclus, portant les débits mensuels moyens à des valeurs situées entre 4,63 à 6,54 m3/s (avec un maximum en février), et des basses eaux d'été, de juillet à septembre, avec un minimum mensuel moyen de 1,02 au mois d'août. Le VCN3 peut chuter jusque 0,433 m3, en cas de période quinquennale sèche, ce qui reste assez consistant. Les crues peuvent être relativement importantes. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 24 et 32 m3/s. Le QIX 10 est de 37 m3/s. Quant au QIX 20 il vaut 42 m3; tandis que le QIX 50 se monte à 49 m3/s. Le débit instantané maximal enregistré a été de 48,5 m3/s en octobre 1998, tandis que le débit journalier maximal était de 44,2.

Le Furans est alimenté par les précipitations importantes de la région du Jura. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 760 millimètres annuellement, ce qui est largement supérieur à la moyenne d'ensemble de la France, mais aussi à la moyenne de la totalité du bassin du Rhône (680 millimètres à Valence). Le débit spécifique (ou Qsp) atteint 24,1 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

 

Le Furans coule à Cheignieu
Le Furans coule à Cheignieu
Le Furans coule à Cheignieu

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents